Publication : La préhistoire des autres. Perspectives archéologiques et anthropologiques

La préhistoire des autres. Perspectives archéologiques et anthropologiques

sous la direction de Nathan Schlanger et Anne-Christine Taylor, coédition Inrap-La Découverte-Musée du quai Branly, 2012.

 

Longtemps, dans les représentations conventionnelles, la préhistoire a été celle de l’Europe occidentale, caractérisée par des industries lithiques et des grottes ornées emblématiques. A contrario, les sociétés non occidentales, en particulier les sociétés dites « primitives », sont appréhendées comme étant intemporelles, figées dans le moment de leur découverte.

Comment l’anthropologie prend-elle en compte le passé des sociétés dites « tribales » qu’elle étudie ? Comment ces sociétés se représentent-elles leur passé et comment l’archéologie peut-elle leur apporter une profondeur temporelle ? Dans quelles perspectives historiques et archéologiques les replacer ? Comment, en retour, l’anthropologie et l’archéologie des sociétés non européennes permettent-elles de donner des perspectives renouvelées à l’archéologie « occidentale » ?

Archéologues et anthropologues croisent leurs regards sur les cultures non occidentales et présentent ici les avancées récentes dans le champ de la recherche, en mettant l’accent sur la préhistoire de ces sociétés.

Nathan Schlanger, archéologue et historien des sciences sociales, a été chargé de la mission Recherche et développement international à l’Inrap de 2005 à 2011.
Anne-Christine Taylor, anthropologue spécialiste des sociétés amazoniennes, est directrice de la recherche au musée du Quai Branly.

 

Source : Inrap

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.