Publication : Les industries du Paléolithique ancien de la Corée du Sud

 

Les industries du Paléolithique ancien de la Corée du Sud, CNRS, 2011

 

Les industries du Paléolithique ancien de la Corée du Sud dans leur contexte stratigraphique et paléoécologique : Leur place parmi les cultures du Paléolithique ancien en Eurasie et en Afrique, CNRS, 2011.

Sous la direction de Henry de Lumley, Yung-Jo Lee, Young-Chul Park, Kidong Bae

 

Présentation de l’éditeur :

Le Paléolithique ancien de la Corée du Sud a été reconnu pour la première fois en 1964 et, depuis la fin des années 1990, de nombreux aménagements urbains ont accéléré les découvertes.

À ce jour, plus d’une centaine de sites paléolithiques anciens sont désormais connus. Cet ouvrage est le fruit d’une coopération franco-coréenne qui a pour ambition de présenter le Paléolithique ancien de Corée du Sud.

Cinquante-cinq sites, parmi les plus significatifs, sont étudiés. Leur mobilier lithique est situé dans leurs contextes stratigraphique, paléoenvironnemental, paléoécologique, chronologique, anthropologique. Les productions lithiques sont commentées en fonction des matières premières utilisées, de leurs technologies et de leurs typologies, puis comparées avec celles d’Eurasie et d’Afrique.

Apparemment homogènes, ces industries du Paléolithique ancien de Corée du Sud couvrent une large période allant du début du Pléistocène moyen à la fin de la première partie du Pléistocène supérieur.

Elles s’inscrivent dans un techno-complexe du Paléolithique ancien à bifaces, galets aménagés et polyèdres, mais ne paraissent pas présenter d’évolution culturelle significative, que ce soit d’un point de vue technotypologique ou techno-économique.

……………………………………………………………………………

The ancient Paleolithic was identified in South Korea for the first time in 1964 and the rhythm of discoveries has considerably accelerated since the end of the 1990s, due to large scale urban development.

Over a hundred ancient Paleolithic sites are currently known. This volume is the result of a French-Korean cooperation program and aims to present the ancient Paleolithic in South Korea.

Fifty five of the most significant sites are studied here. The lithic artefacts are grounded in their stratigraphic, paleoenvironmental, paleoecological, chronological and paleoanthropological contexts. Lithic production is discussed in terms of raw material exploitation, technology and typology and then compared with Eurasian and African lithic industries.

These South Korean ancient Paleolithic industries appear to be quite similar in spite of the fact that they are spread over a long time span, which goes from the early Middle Pleistocene to the end of the first part of the Upper Pleistocene.

They can be attributed to an ancient Paleolithic complex with bifaces, pebble tools and polyhedrons but do not present any significant cultural evolution, either from a techno-typological or a techno-economical viewpoint.

 

Source : CNRS editions.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.