Des vestiges classés en Corée du Nord par l’Unesco

 

La porte Kaesong Namdae à Kaesong, Corée du Nord. Crédits photo : Yonhap/AP.

La porte Kaesong Namdae à Kaesong, Corée du Nord. Crédits photo : Yonhap/AP.

 

L’Unesco a inscrit au patrimoine mondial les ruines de la dynastie Koryo situées à Kaesong dans le sud du pays.

 

Aura-t-on un jour la chance de visiter les exceptionnels vestiges de Kaesong, en Corée du Nord? Au même titre que l’Etna, le mont Fuji ou les villas des Médicis en Toscane, l’Unesco vient d’inscrire au patrimoine mondial ce qu’il reste de la dynastie Koryo (918-1392). Situé dans la zone urbaine de Kaesong, dans le sud du pays, à quelques kilomètres d’un site industriel intercoréen fermé depuis le pic de tensions entre Séoul et Pyongyang. L’ensemble comprend douze ruines qui témoignent de l’histoire et de la culture de cette peuplade qui a donné son nom au pays. Palais, tombes, murailles et portes témoignent de la transition des principes bouddhistes aux principes confucianistes dans le mode de gouverner. Ces édifices, admirés pour leurs valeurs philosophiques et spirituelles liées à une époque charnière de l’histoire de la région, incluent aussi un observatoire astronomique et météorologique et des stèles commémoratives.

Lire la suite ici.

 

Source : Lefigaro.fr

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *