Expositions : « Korea On / Off » et « Beau & Discret », Cité internationale des arts

 

Flore-Aël Surun : Visible / invisible - Extrait de la série dix mille esprits, 2015. « Le portrait icônique de Sung Mi, cette chamane (Mudang en coréen) que Flore-Aël Surun a rencontré à Séoul, irradie sur tout le paysage mental de l’exposition. Flore-Aël poursuit ici sa quête photographique : rendre visible le pouvoir apaisant des esprits ».

Flore-Aël Surun : Visible / invisible – Extrait de la série dix mille esprits, 2015.
« Le portrait icônique de Sung Mi, cette chamane (Mudang en coréen) que Flore-Aël Surun a rencontré à Séoul, irradie sur tout le paysage mental de l’exposition. Flore-Aël poursuit ici sa quête photographique : rendre visible le pouvoir apaisant des esprits ».

« Korea On / Off » et « Beau & Discret » 

Cité internationale des arts 

18, rue de l’Hôtel de Ville, 75004 Paris

Exposition jusqu’au 25 septembre 2016, tous les jours de 14h à 19h.

 

Korea On/Off et Beau et Discret sont deux expositions présentées simultanément dans la Galerie. Elles sont toutes les deux issues de la participation du collectif de photographes Tendance Floue à l’Année France-Corée 2015-2016 et de leur partenariat avec la Fondation GoEun de Busan. 

 

Korea On/Off
Nouvelle œuvre collective de Tendance Floue créée à l’occasion de l’Année France-Corée, cette exposition est constituée d’un ensemble choral de douze récits photographiques et/ou vidéo réalisé sur deux ans et couvrant une grande partie du territoire coréen. Inventant une nouvelle formule de narration collective, ce projet inédit s’articule autour des quelques lignes de force qui font la spécificité du collectif : poésie et engagement, individualités et partage, affirmations et déséquilibres. Les symboles du Yi-King et du Ying/Yang, composantes du drapeau national de la République de Corée, sont au cœur du concept du projet.

Beau et discret
Tendance floue invite le Musée GoEun de la photographie de Busan à présenter pour la première fois en Europe une partie de ses collections. Intitulée « Beau et discret » (traduction littérale du nom du musée), cette exposition conçue par le musée, donne un coup de projecteur inédit sur Busan Observation, programme décennal de résidences photographiques organisé par le musée. Chaque année, il offre une carte blanche à un photographe coréen pour produire sur la ville de Busan un corpus d’œuvres originales qui questionnent les enjeux historiques et géographiques de la ville. Avec la participation des photographes HongGoo Kang, KwangHo Choi, GapChul Lee, YongSuk Kang et ChuHa Chung.

  

Cette exposition sera ensuite présentée en Corée du 17 décembre au 15 février 2017 au Musée GoEun de la photographie de Busan.

 

A l’occasion de l’exposition Korea On/Off du collectif de photographes Tendance Floue présentée dans le cadre de l’année France-Corée à la Cité internationale des Arts à Paris (30 août-25 septembre 2016), Art Book Magazine publie un ebook trilingue, complément de l’exposition. 

Cliquez sur la photo pour feuilleter cet ouvrage.

Korea On/Off

 

Rencontre dans l’auditorium, Cité internationale des arts :

Samedi 17 septembre 2016, 19h 
« Poesis et Korea on / off, deux expériences collectives »
Rencontre-débat avec le collectif Tendance Floue autour de ses deux nouvelles créations collectives. Première projection parisienne de « Poesis » – narration photographique qui se déploie comme un étrange poème en image – après sa présentation en juillet dernier au festival Voies Off d’Arles.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *