Appel à communications : Colloque : « L’arbre en Asie », 8 et 9 décembre 2016

L’Académie des Inscriptions et Belles-lettres, la Société Asiatique et l’Institut National des Langues et des Civilisations Orientales organisent les 8 et 9 décembre 2016 un colloque sur le thème « L’Arbre en Asie ».

 

L’arbre est un familier de la vie quotidienne. Il n’y a pas de vie où il n’y a pas d’arbres. Sa ramification est le symbole de la croissance. L’arbre est un bienfaiteur et un symbole de la bienfaisance. « De même que le roi des arbres de médecine guérit tous les malades qui en prennent la racine, le tronc, les branches, les feuilles, les fleurs, les fruits ou l’écorce, de même le Bodhisattva forme le vœu : qu’en entendant ma voix, en touchant mon corps, en absorbant mon sang, ma chair, mes os, ma moelle, tous les malades guérissent. » (Mahāparinirvāṇasūtra) L’inverse est aussi vrai. Comme le Buddha l’arbre est le grand médecin. Le Buddha n’est-il pas représenté par l’arbre « du grand éveil ». L’arbre mérite la gratitude, l’affection des hommes, est un objet de culte dans toute civilisation. L’arbre dans la religion, dans les beaux-arts, en littérature, en philosophie, les vocabulaires de noms d’arbre, la médecine des arbres, l’art forestier, l’art des jardins, l’arbre est au centre de l’écologie naturelle, de l’imagination artistique et littéraire, de la religion. Toutes les disciplines, toute l’Asie sont concernées par le thème de l’arbre.

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *