Ouvrage : L’art de la Corée, par Pierre Cambon

cambon 1

L’art de la Corée

Pierre Cambon, Nouvelles éditions Scala, 2015.

 

La Corée est aujourd’hui en France un pays mal connu, mais dont la culture suscite de plus en plus d’intérêt. Dans la perspective de l’année France-Corée, ce livre s’attache à donner des bases historiques en proposant un parcours chronologique complet de l’art en Corée jusqu’au début du XXe siècle. Il montre comment, tout au long de son histoire, la Corée a su marquer sa différence, malgré les influences dues à sa position géographique entre ses voisins mongols, sibériens, chinois, japonais. Jusqu’au vie siècle, il ne reste que des grottes ornées de fresques représentant la vie quotidienne et la mythologie de l’époque (shamanisme). Après le vie siècle, la Corée adopte le bouddhisme et l’écriture chinoise, et développe une peinture et une sculpture d’une grande élégance, avec des bouddhas très humanisés. A partir du XVe siècle, le confucianisme va supplanter le bouddhisme, et les artistes s’attachent à des représentations de plantes et d’animaux, à des portraits et des scènes de genre dans une perspective très réaliste. Cette période qui va durer jusqu’au XIXe siècle voit également se développer des arts décoratifs très vivants, notamment autour du mobilier, et des céramiques exceptionnelles et d’une modernité surprenante.

Ouvrage publié en coédition avec le musée des arts asiatiques – Guimet.

Pierre Cambon est conservateur du musée Guimet, responsable de la collection d’art coréen.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *