Ouvrage : Hyeon-Suk Kim, L’art et l’esthétique du vide

 

kong-312x500

 

Hyeon-Suk Kim, L’art et l’esthétique du vide

L’univers esthétique, L’Harmattan, 2014

 

 

C’est à un partage de méditation, où l’espace vide tout comme le silence sont indispensables à la résonance, auquel l’auteure nous convie. Elle procède par cheminement entre les concepts et œuvres de philosophes et peintres occidentaux contemporains et l’expérience esthétique asiatique dans laquelle, depuis longtemps, la peinture, la poésie et la musique sont considérées comme actes artistiques équivalents, avec des gestes qui proviennent de la même concentration et du même sens de l’observation que ceux exigés par la pratique du zen.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *