Exposition de peintures nord-coréennes : «Reunification is Bonanza: Dream of the Korean Peninsula»

 

 

 

Des peintures réalisées à l’encre et en couleurs par l’artiste nord-coréen Jong Chang-mo (1931-2010) et représentant des paysages de la péninsule coréenne feront à partir de samedi l’objet d’une exposition de deux mois à la Riverside Gallery à Kackensack, dans l’Etat du New Jersey, a annoncé ce jeudi (13 février 2014) la Korean Art Association, basée aux Etats-Unis.

Né dans la ville sud-coréenne de Jeonju, Jong a traversé la frontière durant la guerre de Corée (1950-1953) et a reçu le titre d’Artiste du peuple en Corée du Nord. Une vingtaine de tableaux de paysages nord-coréens et de sa ville natale ont été réunis pour une exposition intitulée «Reunification is Bonanza: Dream of the Korean Peninsula» (통일은 대박_한반도의 꿈 정창모 전시회), a précisé l’association.

Jong est connu pour ses peintures de paysages, fleurs et oiseaux, dont le style est une adaptation moderne de la technique traditionnelle du «Molgol», appelant à représenter des objets sans contours, avec de l’encre coréenne et des couleurs.

Il a connu une renommée internationale grâce à un premier prix obtenu à un festival international d’arts à Pékin en 2005 pour son œuvre «Hiver à une rivière du Sud». Une centaine des plus 3.000 tableaux qu’il a peints se trouvent actuellement au Musée national des arts de la Corée du Nord.

Ce n’est pas la première fois que l’association expose des œuvres d’artistes nord-coréens. Des expositions de ce type ont déjà eu lieu à l’initiative de cette association à Séoul, Pékin, Washington et New York. Les pièces d’art présentées à la Riverside Gallery proviennent d’un collectionneur américain d’origine coréenne, Shin Dong-hoon.

Shin affirme que son intention est d’inviter à voir l’exposition des diplomates des deux Corées en poste à New York. «Jong est une grande figure de l’histoire de l’art de la péninsule coréenne de l’époque de la division intercoréenne», explique-t-il. «La présidente sud-coréenne Park Geun-hye a dit que la réunification des deux Corées serait un jackpot. J’espère que ces œuvres d’art serviront à promouvoir les échanges à un moment où de nouvelles retrouvailles de familles séparées sont organisées.»

 

Source : Yonhap News

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *